La Savonnerie Marseillaise

Dès la fin du XVIIe siècle, une réglementation stricte de sa fabrication permet au savon d'acquérir l'image d'un produit de grande qualité confectionné à partir d'une émulsion d'huile et de soude. Il n'est alors d'huile que d'olive et la soude n'est encore obtenue que par l'incinération de "plantes à soude" (salicorne et kali), c'est le premier savon de Marseille.